Happy Bad Day

Can’t wait…

Ah oui, pour ceux qui n’avaient pas capté, Spike Lee vient de produire un doc sur l’album BAD de MJ à l’occasion du 25ème anniversaire de sa sortie et vous pourrez bientôt le voir sur vos écrans… Oui mais lesquels?
//
New York, – Il a été annoncé aujourd’hui que le cinéaste Spike Lee (nominé aux Oscars), en collaboration avec la succession de Michael Jackson (The Estate of Michael Jackson) et Sony Music, termine la post-production d’un documentaire sur Michael Jackson consacré à son légendaire album BAD et la tournée mondiale du même nom. Ce projet est le premier à chroniquer en profondeur les coulisses d’un album de Michael Jackson, et il est conçu dans le cadre des célébrations du 25ème anniversaire de cet album légendaire, de la tournée aux nombreux records ainsi que des “short films” (littéralement “courts métrages”, terme utilisé pour définir les clips de Michael Jackson) révolutionnaires qui ont changé l’histoire de la musique.
Le documentaire contient plus de 40 interviews réalisées personnellement par Spike Lee avec les proches, chorégraphes, musiciens et autres collaborateurs de Michael qui, collectivement, dévoilent la vraie histoire de ce projet à travers leurs témoignages précis sur leur travail quotidien et leurs expériences auprès de Michael. L’influence indélébile de BAD est capturée à travers des entretiens avec certains des meilleurs artistes de la scène actuelle comme Antonio « L.A. » Reid, Kanye West, Mariah Carey, Cee Lo Green et Sheryl Crow, choriste du BAD Tour.
Le documentaire consacré à BAD de Michael Jackson rejoint l’incroyable listes des travaux de Spike Lee dont “When The Levees Broke: A Requiem In Four Acts” (récompensé par un Peabody et un Emmy Award), sa suite “If God Is Willing And Da Creek Don’t Rise”, “Kobe Doin’ Work”, et “4 Little Girls” (nominé aux Oscars). Lee a également réalisé les deux “short films” qui illustrent la chanson “They Don’t Care About Us” de Michael Jackson (1996).
Spike Lee déclare : “Je suis plus qu’un simple grand fan de Michael Jackson, et ayant eu la chance de le connaître et de travailler avec lui, je me sens très concerné par son héritage artistique. Avec ce projet BAD, j’ai eu la possibilité de révéler au grand jour ce qui fait de cette période une étape incontournable vers la maturité artistique dans sa carrière et de déterrer ces histoires captivantes qui n’ont surement jamais vu la lumière du jour et qui entourent la création de l’album, le successeur tant attendu de Thriller – l’album le plus vendu au monde – des “short films” et de sa première tournée en solo”.
Le président d’Epic Records et co-producteur exécutif du documentaire “L.A.” Reid commente : « C’était un honneur de travailler de façon si étroite avec Spike Lee pour donner vie a ce documentaire. Spike a un tel amour pour Michael qu’il était évident qu’il était le seul à pouvoir faire ce film ».
Parmi les personnes interviewées se trouvent le réalisateur récompensé aux Oscars Martin Scorcese, Joe Pytka et d’autres cinéastes qui ont travaillé avec Michael pour donner vie aux histoires racontées dans ses chansons à l’écran grâce à des “short films”. Ces films font aujourd’hui toujours partie des narrations les plus fortes et créatives créées autour de la musique d’un artiste.
Egalement interviewés, on retrouve l’un des ingénieurs du son personnel de Michael, Matt Forger, qui a travaillé avec Michael dans son studio d’enregistrement chez lui à Hayvenhurst, où les chansons sont nées, ainsi que le clavier Greg Phillinganes, qui a travaillé sur l’album et la tournée BAD.
Et aussi pour faire la lumière sur l’album BAD, ses “short films” et sa tournée, d’autres personnages comme l’ancien Pdg de CBS, Walter Yetnikoff, ainsi que les chorégraphes Jeffrey Daniel et Vincent Paterson ont été invités à témoigner…
John Branca et John McClain, co-exécuteurs testamentaires de la succession de Michael Jackson déclarent : “Le génie de Spike Lee en tant que conteur combiné à sa passion et son appréciation de première main de l’œuvre de Michael, font de lui le réalisateur logique pour raconter l’histoire de BAD. Nous sommes ravis de travailler avec lui sur ce projet unique”.
En tant que troisième et ultime collaboration entre Jackson et Quincy Jones, BAD est une époque charnière qui a permis au Roi de la Pop de s’affirmer en tant qu’homme de scène, compositeur et producteur. L’album s’est classé n ° 1 à travers le monde, et fut le premier à générer 5 numéros 1 consécutifs au Billboard (USA), 10 singles classés en haut des charts, 9 “short films” révolutionnaires qui ont fait date, et, à ce jour, BAD s’est écoulé à plus de 45 millions d’exemplaires. BAD fut nominé pour six Grammy Awards et en a remporté deux ; l’album a permis à Michael de recevoir le premier Video Vanguard Award lors des MTV VMA Awards. Les chansons originales de l’album sont : “Bad”, “The Way You Make Me Feel”, “Speed Demon”, “Liberian Girl”, “Just Good Friends” en duo avec Stevie Wonder, “Another Part of Me”, “Man in the Mirror”, “I Just Can’t Stop Loving You”, “Dirty Diana”, “Smooth Criminal”, et “Leave Me Alone”, présentée comme Bonus Track du CD lors de sa sortie.
Le film réalisé par Spike Lee accompagne le 25e anniversaire de BAD, qui sera également célébré le 17 Septembre avec la sortie de BAD 25, un coffret Deluxe incontournable contenant 3 CD, 2 livrets à collectionner, ainsi que le premier DVD jamais autorisé d’un concert de la tourné BAD filmé au Wembley Stadium le 16 Juillet 1988 en présence de la Princesse Diana, du Prince Charles et dans un stade complet où se sont réunis 72 000 personnes. Une édition standard 2 CD de BAD 25 avec l’album original et le CD de démos plus des nouveaux remixes sera également disponible tout comme une édition individuelle du DVD et un Picture Disc de l’album original.
Plus de détails à ce sujet et sur d’autres projets passionnants concernant le 25e anniversaire de BAD seront annoncés prochainement.
www.MichaelJackson.com
http://www.facebook.com/michaeljackson

2 Responses to “Happy Bad Day”


  1. 1 explicitly

    Unquestionably believe that which you stated. Your favorite reason appeared
    to be on the net the easiest thing to be aware of.
    I say to you, I certainly get annoyed while people think about worries that
    they just do not know about. You managed to hit the nail upon the top as well as defined out the whole thing without having side-effects , people can take a signal.
    Will likely be back to get more. Thanks

  2. 2 http://storify.com/

    Sublime article, рersiste comme ça

Leave a Reply