Archive for the 'Reprise' Category

La reprise de la semaine – 75 – I hung my head

Je sais, je sais, je ne poste pas beaucoup en ce moment…
Pour me rattraper, une reprise comme je les aime.
Les fans de Johnny Cash dont je fais partie connaissent tous la chanson “I hung my head” parue sur l’un de ses derniers albums produit par Rick Rubin.

Et bien c’est en regardant Arte ce soir que j’ai découvert que Sting était l’interprète original de cette chanson.
Il en a d’ailleurs fait une version sublime avec un orchestre symphonique… à 1000 lieux de la version du man in black!

La reprise de la semaine – 74 – Waka waka

Si vous avez regardé la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde de Football, vous connaissez forcément “Waka waka (this time for Africa)”. C’est l’hymne officiel du tournoi. Il est interprété par Shakira. Muy caliente!

En réalité, cette chanson ne date pas d’ailleurs. C’est un chant très populaire chez les militaires et les scouts africains.
Cet air a été popularisé par un groupe camérounais, Golden sounds, en 1986. Leur version s’intiule “Zangaléwa”.

Merci à Josza pour l’nfo!

La reprise de la semaine – 73 – Feeling good

C’est l’une des chansons les plus connues de Muse, “Feeling good”.
Du rock à l’état pur avec mégaphone en prime.

Cette chanson a en fait été popularisée par Nina Simone en 1965. Ca date et pourtant, ça n’a pas pris une ride.

En réalité, la version originale date de 1964. Elle a été composée pour la comédie musicale “The Roar of the Greasepaint, the Smell of the Crowd “. Le chanteur d’origine s’appelle Cy Grant. Sa version fait très mal… très très mal. Muse et Nina Simone n’ont qu’à bien se tenir.

La reprise de la semaine – 71 – Oops I did it again

Aujourd’hui, place à in classique de Britney Spears, si tant est que ça existe…
Je veux bien sûr parler de son tube de 2000, “Oops I did it again”.

Et bien l’originale, on la doit à… Louis Armstrong!!! Vous ne me croyez pas, et bien écoutez plutôt… enfin Louis…

D’après ce site, la version originale date d’Avril 1932. Elle est restée inconnue jusqu’à ce que la jeune Britney s’en empare.
Alors, ça vous plaît? Ca vous semble incroyable, non? Et bien, parfois les apparences peuvent être trompeuses…

Et oui, ce que vous venez d’entendre est un fake!!! Louis Armstrong n’a jamais chanté ce morceau. C’est un imitateur qui a voulu nous le faire croire. Et dire que nous, secretologues, on a failli tomber dans le panneau!

La reprise de la semaine – 70 – I dreamed a dream

Beaucoup de français ont découvert cette chanson il y a quelques semaines grâce à Susan Boyle, la vedette de l’émission anglaise “Britain’s got talent”.

Du jour au lendemain, cette écossaise surnommée “l’ange chevelu” est devenue un phénomène planétaire grâce à sa reprise de la chanson phare des “Misérables”, la célèbre comédie musicale qui est restée plus de 15 ans à l’affiche de Broadway.
Ce que beaucoup de gens ignorent c’est que ce spectacle, on le doit à deux français, Claude Michel Schönberg (l’ex-mari de Béatrice…) et Alain Boublil.
Ils l’ont créé en France en 1980. La mise en scène était même signée Robert Hossein, excusez du peu…
Dans le spectacle original, la chanson qui a révélé Susan Boyle s’appelle “J’avais rêvé d’une autre vie”. Elle était interprétée par Rose Laurens.

Pour ceux qui aiment les Misérables, sachez que la comédie musicale se joue encore à Londres. C’est un véritable chef d’oeuvre!!! (la midinette qui se cache en moi l’a déjà vue deux fois…)
Vous pouvez même voir à quoi ça ressemble en cliquant ICI!!!

La reprise de la semaine – 69 – Blue suede shoes

Ca c’est du tube!!!
Je veux bien sûr parler du “Blue suede shoes” d’Elvis Presley. Une des chansons fondatrices du rock n’ roll qui date de mars 1956.
Ca nous rajeunit pas papy, hein?

Contre toute attente, il s’agit là encore d’une reprise mais pas de n’importe qui…
On doit l’originale à Carl Perkins, un chanteur qui avait un peu d’Elvis en lui mais pas assez de Presley ou l’inverse.
Sa version est sortie en Janvier 1956 soit deux mois avant celle d’Elvis.

La reprise de la semaine – 68 – I can see clearly now

1993.
Jimmy Cliff inonde les ondes avec son célèbre “I can see clearly now”, bande originale du cultissime “Rasta Rocket”.

Et bien ce cher Jimmy a puisé cette chanson dans le répertoire de Johnny Nash.
Sa version date de 1972 et a le mérite d’être un peu plus épurée.

Beaucoup de gens croient encore aujourd’hui que c’est Bob Marley qui est à l’origine de ce tube…
FAUX!
Ce qui est vrai en revanche c’est que ce sont les Wailers, le groupe de Bob Marley, qui accompagnent Johnny Nash sur ce titre, d’où l’erreur…

La reprise de la semaine – 67 – Shake rattle and roll

Dans la série des chansons black reprises par des blancs, je voudrais… “Shake rattle and roll” de Bill Haley sortie en 1954.

L’originale date en fait de la même année, 1954.
On la doit à Big Joe Turner, un blues man à la voix en or.
Sa version surpasse largement celle de Bill Haley ne serait-ce qu’au niveau des paroles qui sont beaucoup plus explicites si vous voyez ce que je veux dire…

Pour ceux qui préfèrent la version d’Elvis, c’est ICI. Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, c’est en chantant ce tube à la télé américaine en 1956 que le King s’est fait connaître.
Décidemment, cette chanson a plus d’un “45 tours” dans son sac. Elle est bonne, non? Allez…

La reprise de la semaine – 66 – Salut les amoureux

C’est pas sa plus connue mais quand même…
Souvenez-vous, en 1972, Joe Dassin interprète “Salut les amoureux”, une ballade bien ficelée qui rencontre son petit succès.

Cette chanson est en fait une adaptation de “The city of New Orleans”, un standart américain de Steve Goodman qui date de 1970. Une vraie pépite!

D’autres artistes ont ensuite repris cette chanson et notamment Johnny Cash. Juste pour le plaisir…

La reprise de la semaine – 65 – Alabama song

1967.
Jim Morrison et les Doors nous donnent envie de nous soûler au Whisky avec leur tube “Alabama song”, parfois appelé “Whiskey bar”.

Oh surprise, cette chanson date en fait de 1927.
On la doit à Bertolt Brecht et Kurt Weill, deux auteurs / compositeurs allemands qui ont beaucoup travaillé pour le théâtre et l’opéra.
Leur version, qui n’a pas grand chose à voir avec celle des Doors, est tout simplement étonnante!